L’Erreur de Susi Fox

Bonjour à tous et à toutes,

En ce jour de la Fête des Mères, je vais vous parler du dernier roman de Susi Fox, L’Erreur, paru chez Fleuve Éditions.

Sasha est mariée à Mark depuis de nombreuses années. Elle est médecin légiste, tandis que lui travaille dans un restaurant. Ils sont très complices notamment lorsqu’il s’agit de sauver des animaux blessés qu’ils croisent régulièrement au bord des routes. La grossesse se passe bien jusqu’à l’accouchement, qui se produit bien plus tôt que prévu. Sasha, inconsciente, doit subir une césarienne.

A son réveil, alors qu’elle demande à voir son enfant, elle sent que quelque chose ne va pas. Et lorsqu’elle voit enfin son bébé, elle sait que ce n’est pas le sien. Une erreur a été commise. Mais personne ne semble prêt à l’écouter…

Doit elle suivre son instinct ? Comment éprouver de l’amour pour un bébé que l’on ne pense pas être le sien? Et si c’était elle qui se trompait ?

Il s’agit du premier roman de Susi Fox qui travaille comme médecin généraliste en Australie.

L’histoire de cette mère qui va mener le combat de sa vie afin de rétablir la vérité m’a touchée. Quand personne ne vous croit, la frontière avec la folie s’avère facilement franchissable jusqu’à ressentir la perte de son humanité. La fin m’a par contre déçue , je l’ai trouvée un peu expéditive. Mais cela restera une lecture agréable, une histoire qui pourrait aisément être adaptée au cinéma.

Résumé :

Sasha a toujours voulu un bébé. 
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu’on lui amène n’est pas le sien.
La jeune mère n’a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours. 
Pour tous, Sasha souffre d’un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l’instinct d’une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences. 
Si le bébé devant elle n’est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s