Parasite d’Arnaud Codeville.

  • Bonsoir à toutes et à tous,
  • Ce soir, laissez-moi vous parler d’un livre qui a réussi à me faire dresser les cheveux (d’ordinaire parfaitement lissés) sur la tête…Il s’agit du dernier roman d’Arnaud Codeville intitulé Parasite.
  • Nous suivons un groupe d’adolescents qui, au lieu de rester enfermés à jouer à la console, préfèrent les longues balades à vélo dans la forêt. Un jour, par hasard, ils vont faire une découverte qui va bouleverser leurs vies. Et personne n’en sortira indemne…
  • Lors du Salon du Livre de Paris, j’ai eu le plaisir de rencontrer le très drôle et sympathique Arnaud Codeville. Là, une bonne amie m’a conseillé de lire son dernier roman, ce que j’ai fait. Et je n’ai pas été déçue !! Cette histoire à mi-chemin entre Stranger Things et l’Exorciste a provoqué tout un tas d’émotions. Principalement je dois avouer avoir eu très peur lors de la lecture de certains passages ( ce qui n’était jamais arrivé avant) Ce roman est d’ailleurs conseillé pour un public averti seulement….

    Malgré la peur, j’ai adoré ce roman.

    Il est très bien écrit et le rythme est soutenu. Je me suis également attachée aux adolescents, j’ai vécu cette aventure avec eux comme si j’y étais. Amateurs de thrillers fantastiques et horrifiques, foncez sans hésiter vous ne serez pas déçus!!!

    Résumé :

    Au cœur de la forêt de Raismes, près de Valenciennes, quatre adolescents repèrent un monastère en ruine. Ils y découvrent une crypte condamnée, où résonnent encore les pratiques d’un culte païen.
    Ils ne sont pas seuls.
    Tapie dans l’ombre, une menace les guette…

    La Parole du Chacal de Clarence Pitz

    • Date de publication : 15 août 2018
    • Éditeur: Le Lys Bleu
    • 340 pages
  • Bonjour à tous et à toutes,

    Dans le cadre de la lecture inversée proposée sur l’excellent groupe Thrillers et Vous, mon binôme Laurent Fabre a désigné La Parole du Chacal de la talentueuse Clarence Pitz.

    Ce fut un voyage riche en émotions c’est le moins que l’on puisse dire! J’ai même reçu un étrange appel provenant du Mali durant ma lecture, ce qui me fait penser que ce roman a d’occultes pouvoirs 😨😨😨

    Merci Clarence pour le dépaysement, j’ai beaucoup apprécié cette lecture que j’ai trouvé très addictive ! Une fois commencé ce roman est impossible à lâcher, les amis si vous ne l’avez pas encore lu, il n’y a plus une seconde à perdre!! Attention à vous, les Dogons vous guettent ….

    Résumé :

    Partez à la découverte du Mali ! Rencontrez son célèbre peuple, les Dogons, et partagez leur vie durant trois semaines !

    Célébrez avec eux le fameux Sigui, fête religieuse qui n’a lieu que tous les soixante ans !

    Profitez d’un voyage unique et exclusif en petit groupe. Inscrivez-vous dès maintenant, les places sont limitées. Dogons 2027, l’expérience d’une vie. » Claire aurait dû suivre son intuition et renoncer à ce voyage.

    L’ombre fantomatique qu’elle a aperçue au milieu des ombes dogons dans un documentaire ne présageait rien de bon. surtout qu’Armand, guide charismatique et anthropologue renommé, était resté curieusement évasif lorsqu’elle lui avait posé des questions sur ces caveaux. Armand dont le coup de volant a plongé leur camionnette dans un marigot.

    Tout ça pour éviter un foutu chacal ! Le village dans lequel ils ont échoué après cet accident est peuplé d’habitants craintifs et entouré d’une nature hostile. Un village isolé et désuet où le temps semble s’être arrêté. Un véritable tombeau à ciel ouvert dont il est impossible de sortir.

    Dire qu’elle a entraîné Sacha, son fils de dix ans, dans cet enfer… Et que, chaque nuit, un mystérieux visiteur vient déposer d’étranges objets près du garçon.

    La Porte de l’Âme de Benjamin Bello.

    • Date de publication : 11 avril 2019
    • Auto-édité
      374 pages
  • Bonjour à toutes et à tous,
  • Laissez-moi vous parler d’un roman qui sort aujourd’hui et que j’ai eu le privilège de découvrir il y a quelques semaines en tant que bêta lectrice : La Porte de l’Âme de Benjamin Bello.
  • Nous suivons les itinéraires de plusieurs personnages évoluant dans des époques ( voire des dimensions)différentes.
  • En 2006, Danny et son petit frère Shawn vivent avec leurs parents dans une ferme au fin fond de la campagne américaine. Lorsque Shawn perd tragiquement la vie, Danny est tenu pour responsable et se retrouve rejeté par ses parents.
  • En 2021, Jay Miller est un jeune homme aveugle qui, grâce à une opération va pouvoir retrouver la vue. Il ne se doute pas que sa vie va virer au cauchemar. Il est en proie à d’affreuses visions qui se révèlent prémonitoires.
  • Est-il juste spectateur de ces meurtres sanglants ou les commet-il lui même ? C’est ce que vous découvrirez en lisant Les Portes de l’Âme…
  • Benjamin Bello, déjà auteur d’Instinct de Survie paru l’année dernière signe là un second roman très prometteur. Les scènes sanglantes sont réalistes et bien décrites. Les histoires des personnages s’entremêlent extrêmement bien pour mener à un final détonnant. Amateurs de thrillers mêlant fantastique et hémoglobine, je vous recommande ce roman,vous ne serez pas déçus !
  • Résumé :
  • La porte de l’âme est un thriller psychologique, avec une orientation fantastique.

    Après une vie à endurer un handicap autrefois irréversible, les avancées médicales permettent à Jay Miller de réaliser son vœu le plus cher : recouvrer la vue. Mais parfois ce que l’on pense être l’accomplissement d’un rêve peut se transformer en véritable cauchemar…Un quotidien rythmé par l’apparition de visions sanglantes et une enquête qui ressurgit d’outres-tombes. « Plongez au cœur d’un thriller qui ne vous lâchera à aucun moment ! »

    Opalescence : Le Secret de Pripyat d’Amaury Dreher.

    • Date de publication : 11 février 2019
    • Auto édité
      247 pages

    Bonjour à tous et à toutes,

    Aujourd’hui je viens vous parler d’Opalescence: Le Secret de Pripyat. Il s’agit du premier roman d’un jeune auteur prometteur, Amaury Dreher.

    En 1992 eut lieu le plus gros accident de l’Histoire en Ukraine à Tchernobyl. Il fera de nombreuses victimes. Le lendemain de la catastrophe, la ville voisine de Pripyat est évacuée.

    32 ans plus tard, un journaliste qui était enfant à l’époque de l’évacuation de sa famille revient à Pripyat. Il est en quête de réponses, à la recherche de ses racines.

    Il réussi à pénétrer dans La Zone qui est un endroit protégé par les forces militaires. Mais les dangers sont nombreux et notre héros devra surmonter bien des obstacles pour rester en vie.

    J’ai appris énormément de choses à propos des conditions de vie après un accident nucléaire. L’auteur s’est rendu sur place et a effectué un énorme travail de recherches, cela se ressent dans les descriptions des lieux . Ce n’est pas un thriller sanglant comme j’ai l’habitude d’en lire mais j’ai trouvé ce roman très intéressant.

    Résumé :

    C’est l’hiver en Ukraine. Un ancien réfugié de Tchernobyl décide de retourner dans la zone d’exclusion afin d’y confronter ses souvenirs et de contempler son passé enfoui. Une quête identitaire tortueuse s’annonce, faite de rencontres et de péripéties exaltantes. Mais la Zone est bien plus qu’un territoire abandonné : c’est une expérience inédite, une aventure interdite dont on ne ressort pas indemne. Et si les vestiges radioactifs de Tchernobyl n’étaient qu’un piège ?

  • L’Outsider de Stephen King.

    • Date de publication : 30 janvier 2019
    • Éditeur : Albin Michel
    • 576 pages

    Bonjour à toutes et à tous,

    En ce dimanche ensoleillé, je vais vous parler du dernier roman de Stephen King : L’Outsider.

    Terry Maitland vit une existence paisible avec sa femme et ses deux fillettes dans la ville de Flint City. C’est un entraîneur de baseball réputé et apprécié de ses joueurs et de leurs parents. Il est également professeur d’Anglais. Un jour, un crime d’une extrême violence est commis. En effet, le corps supplicié d’un petit garçon de onze ans est retrouvé dans le parc.

    L’enquête menée par l’inspecteur Ralph Anderson va désigner Terry Maitland comme unique coupable de ce crime abominable. L’analyse ADN ne ment pas. Mais Terry possède un alibi parfait alors comment est-ce possible ?

    Je lis les romans de Stephen King depuis très longtemps et celui-ci ne m’a pas déçue ! Dès le départ on est littéralement embarqué dans l’histoire. L’enquête dirigée par Anderson est très bien menée. En effet, tout désigne Terry Maitland comme le coupable idéal. Mais comment peut-il se trouver à deux endroits différents au même moment ? Le doute s’installe dans l’esprit du lecteur…

    Ce roman possède tous les ingrédients nécessaires à un excellent moment de lecture. Des personnages que l’ont peut facilement s’imaginer, des scènes de crimes sanglantes à souhait, un suspens haletant et une touche de fantastique rendent le récit addictif.

    Le Maître Stephen King a encore frappé…

    Résumé :

    Le Diable peut avoir de nombreux visages. Et s’il avait le vôtre ?

    Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City.

    Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses d’ADN ne laissent aucun doute. Dossier classé. À un détail près : Terry Maitland a un alibi en béton. Et des preuves tout aussi irréfutables que les preuves qui l’accusent.
    Qui se cache derrière ce citoyen au-dessus de tout soupçon ?

    Les Enfants de Virginia Beach de William Emmanuel Lacoursière.

    • Publié le 2 octobre 2017
    • 352 pages

    Bonjour à tous et à toutes,

    Aujourd’hui je vais vous parler du roman de William Emmanuel Lacoursière, Les Enfants de Virginia Beach.

    Tout commence en 1992. Le jeune Jack Fillion est en vacances avec ses parents aux États Unis. La petite ville de Virginia Beach est très agréable et située en bord de mer. Dans ce décor idyllique, un drame va se produire : le père de Jack va être assassiné.

    Bien des années plus tard, nous retrouvons Jack Fillion devenu lieutenant de Police dans la ville de Virginia Beach. Il est appelé sur une scène de crime particulièrement dérangeante. En effet, les corps de 14 adolescents, dont deux amis de son fils ont été repêchés. En charge de l’enquête, Jack va peu à peu découvrir des indices qui pourraient lui permettre d’élucider la mystérieuse mort de son père des années plus tôt.

    Les Enfants de Virginia Beach fut une lecture assez différente de ce dont j’ai l’habitude. En effet, l’auteur William Emmanuel Lacoursière étant Québécois, les expressions et tournures de phrases ne sont pas toujours les mêmes qu’en France. Meurtre et folie se côtoient tout au long de cette quête de vérité. L’histoire est intéressante, je l’ai lue rapidement, étant pressée de découvrir son dénouement qui m’a d’ailleurs surprise !

    Résumé :

    Avril 2015. Quatorze maccabées sont retrouvés dans les flots de Virginia Beach, près du Boardwalk. Jack Fillion, en charge de l’affaire, découvre peu à peu des indices concernant la mort non-encore élucidée de son père, décédé en 1992 dans des circonstances troublantes.

    Les disparitions médiatisées de Gabriel Reid et de Dorothée Mackenzie confirment l’ampleur du phénomène. Il n’y a alors plus aucun doute : toute  »littérature » finirait par être réduite à néant si les esprits maléfiques qui manigançaient sous les ombres contre l’intelligence et le droit à l’accès à la connaissance parvenaient à leurs fins.

    Salon du Livre de Paris 2019

    Ce week-end fut riche en rencontres à Paris!

    Me voici avec Salvatore Minni ( auteur de Claustration) Damien Leban (Les Braises de l’exode) Cyril Carrere, (Grand Froid) Muriel Robin, Arnaud Codeville, (Parasite) Niko Tackian (Avalanche Hôtel)Yves et Laurent (Jeux de Mains) les frères Bogdanov et pour finir Franck Thilliez…

    Des heures et des heures de lecture m’attendent !