72h de Matthieu Biasotto

Bonjour à tous et à toutes!

72h , c’est le dernier roman de Matthieu Biasotto que je viens de refermer…

Valentin a 12 ans, il vit avec sa mère Nathalie qui l’élève seule dans un quartier populaire. C’est un enfant au caractère particulier, renfermé qui a du mal à se faire des amis. Nathalie, qui veut le meilleur pour son fils ne compte pas ses heures et les fins de mois sont compliquées. Elle arrive néanmoins à le faire rentrer à l’Ecole Sainte Sophie, établissement privé catholique fréquenté par les enfants des plus riches de la ville et Valentin a l’air de s’y plaire. Jusqu’au jour où, en pleine journée, Valentin disparaît. Et sa mère dispose de 72h pour le retrouver.

Ou est il? Comment a-t-il pu sortir de l’établissement pourtant particulièrement surveillé? Les autres élèves sont ils en danger?

Dès le début de l’histoire, le lecteur est entrainé dans une course contre la montre pour retrouver Valentin. L’angoisse de sa mère est omniprésente au fil des pages. Au fur et à mesure que l’histoire se déroule, les rebondissements se multiplient. On découvre les personnages sous un nouveau jour, ils ont tous des secrets et sont donc tous suspects dans cette disparition inexpliquée.

Pour ma part, c’est le premier roman de Matthieu Biasotto et ce ne sera pas le dernier! les chapitres sont courts et se lisent très vite.Il n’y a pas de passages sanglants ou gores comme dans les romans que je lis habituellement mais cela n’en reste pas moins un thriller haletant et addictif…A lire absolument!

Résumé

Pourquoi n’est-il pas rentré ? Valentin est sur répondeur. Ce n’est pas un retard, il s’est volatilisé. Il a douze ans. Début du cauchemar.Un enfant émotif et introverti, une mère au supplice. Un professeur ambivalent, un directeur qui ment. Dans le prestigieux collège Sainte-Sophie, les secrets sont à double tranchant, les mensonges jouent contre le temps.Nathalie, maman solo saignée à blanc, va sombrer dans l’angoisse glaçante d’une disparition. Une effroyable descente aux enfers où chaque seconde sans nouvelles est un calvaire. Entre nuits blanches et peur du pire, la détresse et l’urgence sont une torture. Un décompte.Nathalie remue ciel et terre, elle ignore seulement qu’un sablier s’écoule dans une pièce sombre. Quelqu’un détient la vérité, une ombre se délecte des heures qui filent. Et pour sauver son enfant, cette mère va devoir rencontrer son destin.Où est Valentin ?

Je te Hais de Gilles Caillot.

Je te hais gilles CaillotAujourd’hui je vais vous parler du livre de Gilles Caillot « Je te hais » paru le 14 novembre 2018 aux éditions Terra Nova.

Résumé

Nous suivons le capitaine Marc Kasowski, un flic tourmenté par les horreurs qu’il a enduré alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Il essaie tant bien que mal d’oublier son tortionnaire qui n’est autre que son père et qui a également tué sa mère et sa sœur. Mais comment y arriver alors que son bourreau s’apprête à sortir de prison?

Au même moment, une fillette er un petit garçon disparaissent et le kidnappeur envoie une lettre aux parents dans laquelle il décrit la manière dont il a tué les enfants.

Pour arrêter le meurtrier, Marc déjà fragile psychologiquement devra se replonger dans sa sordide histoire familiale. Est-il prêt pour la vérité?

Mon avis

Gilles Caillot fait incontestablement partie des grands auteurs de polars, il le prouve une nouvelle fois et il faut avoir le cœur bien accroché pour lire ce roman! Il est particulièrement addictif car il y a de nombreux rebondissements dans cette histoire qui mènent à un final complétement inattendu. On retrouve l’univers très sombre de Gilles Caillot et des thèmes dérangeants comme le cannibalisme, la pédophilie et la violence à l’état pur. Je te Hais n’est donc pas à mettre entre toutes les mains…